améliorer les call to action dans le e-commerce

8 façons d’améliorer les « call to action » dans le e-commerce

8 façons d’améliorer les « call to action » dans le e-commerce

Un premier appel à l’action est essentiel sur les pages produits et pages d’atterrissage. Il est facile pour les boutons d’ajout au panier de se faire éclipser par les autres options utiles, comme ajouter un élément à une liste de souhaits ou le partage sur les médias sociaux. Lorsque cela se produit, les taux de conversion en souffrent.

Pour les produits en stock, « ajouter au panier » est toujours le principal CTA. Il doit se démarquer sans négliger les détails les plus importants de l’article, tels que le nom du modèle, les images, le prix et d’autres caractéristiques clés.

Cependant, pour attirer l’attention sur l’action principale que vous voulez que le client effectue, cela nécessitera plus que de gros boutons avec un espace suffisant. Le design et les couleurs du magasin jouent un grand rôle, tout comme les clients cibles et leurs habitudes d’achat.

Voici huit considérations pour offrir des call to action au top sur une page produit.

8 façons d’améliorer les « call to action » dans le e-commerce

Les textes standards et simples fonctionnent le mieux. Respectez les termes comme « ajouter au panier » ou « acheter » (pour les magasins, sites e-commerce où habituellement un seul article est acheté). Une instruction reconnaissable et habituelle fonctionne le mieux.

Les boutons textuels sur un fond uni fonctionnent mieux que les graphiques fantaisie. L’idée est d’inciter le client à passer à l’action, pas de les distraire avec un design sophistiqué.

optimisation call to action ajout panier

La couleur doit être cohérente avec le design du site sans se fondre dans les arrières plans. Les couleurs contrastées peuvent aussi fonctionner, à condition qu’elles ne se détachent pas au point de détourner l’attention de tout le reste.

Le bouton Ajouter au panier devrait être groupé avec les options disponibles. Si le client doit sélectionner une taille, une couleur ou un autre attribut, le CTA doit apparaître immédiatement en dessous de la sélection.

De plus, laissez les options de sélection ouvertes. Dans l’exemple ci-dessus, l’option 8 pouces est sélectionnée par défaut, ce qui permet au client d’ajouter facilement l’article dans le panier sans se soucier de la taille qu’il commande.

Sur les ordinateurs de bureau, le CTA doit toujours apparaître au-dessus de la ligne de flottaison. Si les clients doivent faire défiler la page pour ajouter un article au panier, les conversions chutent.

Ne placez pas le CTA avant tout le reste. Etailer Crate & Barrel le fait sur la version bureau du site, mais ce n’est pas idéal. Non seulement il sépare le texte de l’add-to-cart des options de livraison, mais il demande un achat avant même que l’acheteur n’ait passé en revue le produit. Les CTA définissent l’action à entreprendre une fois que le client a manifesté de l’intérêt. Il est difficile de vendre des produits invisibles, et ce genre de placement peut amener les acheteurs à chercher le bouton quand ils sont prêts à acheter.

Évitez les styles fantaisie, comme un gaufrage excessif et les ombres portées. Non seulement ces filtres distraient l’acheteur mais en plus, ils peuvent donnent l’impression que la boutique en ligne n’a pas été mis à jour depuis le début des années 2000. Les acheteurs ne sont pas en mesure de déterminer exactement pourquoi un bouton leur a fait remettre en question un achat. La seule chose qu’ils savent c’est qu’il n’est pas attractif.

Ne vous écartez pas des normes sur mobile. Avec un trafic sur mobile représentant plus de la moitié du trafic Internet, il est logique de transposer les normes à ces appareils. Bien que les acheteurs doivent généralement faire défiler les commandes (une seule fois, idéalement) pour atteindre le CTA, les actions suggérées doivent être tout aussi claires.

Utilisez des call to action secondaires . Bien que le CTA primaire soit essentiel, des CTA secondaires sont également nécessaires. Il peut s’agir de liens ou de boutons qui incitent à des actions alternatives, comme par exemple amener les acheteurs à d’autres produits ou sections. Sans cela, les non-acheteurs n’ont pas d’autre choix que de quitter le magasin.

Les CTA secondaires incluent:

  • L’ajout à la liste de produits ou de souhaits, ou sauvegarder pour plus tard.
  • Le partage sur les médias sociaux ou l’envoi d’un courriel à un ami.
  • Les sections ou des articles connexes.
  • L’Achat d’accessoires ou de compléments.
  • Les liens vers les zones de suggestion

Les CTA secondaires peuvent être des boutons, des graphiques ou des liens, mais ne devraient jamais détourner l’attention du CTA primaire.

Ne jamais sous-estimer la puissance du texte d’ancrage. Le texte d’ancrage est un texte lié qui incite les visiteurs à effectuer une action. Le texte d’ancrage est couramment utilisé pour l’optimisation des moteurs de recherche, mais il peut également être utilisé pour demander des clics sur les pages d’atterrissage, les pages de catégorie et les contenus complémentaires (comme les articles d’aide, de tutoriaux et les articles du blog). Sur les pages de produits, il peut être utilisé pour diriger les acheteurs vers des produits alternatifs sans pour autant détourner l’attention du CTA primaire. Selon HubSpot, le texte d’ancrage peut augmenter les conversions de plus de 120 pour cent.

Implémentez, mesurez et analisez. Il est impératif d’examiner les résultats de tous les CTA de la boutique. Dans Google Analytics, créez des annotations pour suivre les changements qui augmentent les conversions. Pour ce faire, visitez Conversions > Commerce électronique > Aperçu. Au bas du graphique, cliquez sur la flèche d’expansion vers le bas, puis cliquez sur  » +Créer une nouvelle annotation « .

Article librement traduit depuis cet article

Stéphane Gauthier expert marketing digital

Passionné par les technologies et le marketing digital depuis plus de 15 ans Stéphane a une expérience passée en agence et au sein d'un grand compte. Dirigeant de l'agence Les DIGIVOREs il aide ses clients à définir leur stratégie digitale et les accompagne en mode coaching pour la mise en oeuvre de leurs actions marketing sur les canaux digitaux.

Stéphane Gauthier

CEO

Vous voulez définir votre stratégie digitale mais vous ne savez pas par où commencer ?
Contactez-nous pour un premier entretien gratuit pendant lequel nous pourrons vous conseiller sur votre projet en cours et vous donner quelques pistes pour le développement de votre stratégie digitale.

1Commentaire

Merci de laisser un commentaire

Anti-Spam Quiz: