Comment se positionner sur Google ?

Checklist : Comment bien se positionner sur Google en 9 points ?

Checklist : Comment bien se positionner sur Google en 9 points ?

Doit-on encore présenter Moz ? les experts toutes catégories du référencement sur Internet. Si vous ne connaissez pas encore allez vite découvrir leurs outils et leurs conseils. Rand Fishkin, un des co-fondateurs, à publié son Whiteboard friday de fin décembre, il explique quels sont les points importants pour un bon référencement sur Google en 2018.
Comme vous pourrez le constater, l’exercice réclame de nombreuses compétences et surtout doit être intégré maintenant dans une réflexion globale.
Il n’est plus possible, à mon sens, de créer son site Internet puis de s’occuper de référencement ensuite. Si tout n’est pas réfléchi en amont dans sa stratégie marketing, il y a peu de chances de réussir à être visible sur les pages de résultats de Google.
Je vous ai traduit ci-dessous, les différents points évoqués par Rand Fishkin de Moz.

Comment se positionner sur Google en 2018 ?
  1. Vos pages doivent être accessibles et Google doit pouvoir facilement les parcourir pour les analyser et les indexer
    Les Googlebots doivent pouvoir venir sur la page, comprendre le contenu qui s’y trouve dans un format lisible en texte, comprendre les images, les visuels ou les vidéos et tout le contenu disponible sur la page de façon à ce qu’ils puissent les répertorier pour les mettre dans leur index web. Cette étape est cruciale, sans elle, les autres étapes n’ont pas de sens.
  2. La recherche de mots-clés
    Vous avez besoin de connaître et de découvrir les mots et les expressions que les internautes utilisent réellement pour obtenir des réponses aux problèmes qu’ils rencontrent dans votre domaine. Ce sont les problèmes que vos solutions tentent de résoudre ainsi votre site Web et ses contenus reflètent parfaitement cette proposition de valeur.
    Ce que vous cherchez ici est un mot-clé primaire et, en principe, un ensemble de mots-clés secondaires liés au mot-clé primaire et qui partagent l’intention de l’utilisateur. Ainsi, l’intention derrière tous ces termes et expressions devrait être la même afin que le contenu puisse le servir.
  3. Etudier les résultats de recherche Google (SERP) pour comprendre ce que Google juge pertinent pour ces recherches sur ces mots-clés.
    Pour faire une enquête sur les SERP, faites une requête de recherche dans Google, et vérifiez les résultats, puis déterminez ce que Google juge pertinent pour ces recherches. Que pense Google d’un contenu qui répond à la requête de cet internaute ? Essayez de déterminer l’intention, le type de contenu requis et les éléments manquants. Peut-être pourrez vous trouver des espaces libres où personne ne répond à une question en particulier ? vous savez peut-être que les utilisateurs veulent une réponse à cela ainsi, vous pourriez être en mesure de combler cette lacune et de prendre le contrôle des résultats.
  4. Trouver la personne ou le membre d’équipe qui a le plus de crédibilité possible pour être amplifié dans son discours et demandez lui de créer des contenus pertinents pour répondre à une question.
    Il y a ici trois éléments. Tout d’abord, nous voulons qu’une personne crédible, qui puisse être mise en avant créent le contenu. Pourquoi est-ce ainsi ? Eh bien, parce que en faisant cela, vous pourrez faire de “l’amplification”, du link building, rendre le partage sur les réseaux sociaux beaucoup plus plausible ainsi le contenu devient plus crédible, aussi bien aux yeux des internautes ayant fait la requête, des visiteurs et aux yeux de Google.
    Ensuite, nous essayons de servir le but du visiteur et de résoudre son problème, et nous voulons le faire mieux que ce qui est proposé en première page ou dans les pages produits ou service. Si cela n’est pas fait et même si beaucoup d’autres contenus sont optimisés, Google réalisera avec le temps, que les personnes ayant fait des requêtes sont frustrés de votre résultat de recherche par rapport aux autres, et il va commencer à les classer plus haut que vous.
  5. Créez un tire convaincant et une meta-description attirante
    Oui, Google utilise toujours la méta description assez fréquemment. Je sais qu’il semble que parfois non. Mais, en fait, il y a un pourcentage élevé de fois où la méta-description réelle de la page est utilisée. Il y a un pourcentage encore plus élevé lorsque le titre est utilisé. L’URL, bien qu’elle soit tronquée par Google est également utilisée dans le snippet de résultat ainsi que d’autres éléments. Mais le fragment de contenu est crucial pour votre SEO, parce que c’est ce qui s’affiche dans le résultat de la recherche. La façon dont Google affiche vos résultats détermine si les gens sont enclins à cliquer sur votre annonce ou sur celle de quelqu’un d’autre. Le fragment, c’est l’occasion de dire: « Clique sur moi plutôt que sur les autres. » Si vous pouvez optimiser cela, à la fois d’un point de vue mot-clé en utilisant les mots et les phrases que les gens veulent, ainsi que d’une pertinence et un pur dessin de la perspective clic, vous pouvez vraiment gagner.
  6. Utiliser intelligemment les mots-clés primaires, secondaires et connexes.
    Les mots-clés associés, c’est-à-dire ceux qui sont sémantiquement liés et que Google considère comme essentiels pour prouver que votre contenu est pertinent par rapport à la requête de l’internaute et dans le contenu textuel de la page. Pourquoi est-ce que je dis du texte ? Parce que si vous le mettez uniquement en visuel ou en vidéo ou dans un autre format intégrable que Google ne peut pas forcément analyser facilement, ils pourraient ne pas en tenir compte. Il se peut qu’ils ne le traitent pas comme du contenu sur la page, et vous devez prouver à Google que vous avez les mots clés pertinents sur la page.
  7. Lorsque c’est possible et pertinent, utilisez des rich snippets et des schémas de balisage pour améliorer la visibilité potentielle.
    Ce n’est pas possible pour tout le monde mais, dans certains cas, si vous devez accédez aux actualités de Google, si vous proposez des recettes de cuisine et que vous pouvez fournir des visuels et des images, ou si vous avez une occasion de mettre en vedette des voyages ou des vols, etc. Vous devriez profiter de ces occasions lorsqu’elles sont disponibles.
  8. Optimisez la page pour qu’elle se charge le plus rapidement possible et que le design soit sans reproche sur tous les types d’appareils.
    elle doit être donc bien désigné du point de vue visuel, de l’interface utilisateur et du point de vue de l’expérience utilisateur, en facilitant un parcours du contenu de manière simple et satisfaisante sur chaque appareil, à toutes les vitesses avec toutes les garantis de sécurité. La sécurité est d’une importance cruciale. Le HTTPS est devenu incontournable pour Google. HTTPS a été une des ses grands priorités priorité en 2016 et 2017. Il le sera certainement encore en 2018.
  9. Vous avez besoin d’avoir une bonne réponse à la question: Qui va aider à amplifier ce sujet et pourquoi ?
    Lorsque vous avez cette réponse, c’est à dire une liste spécifique de personnes et de publications qui vont vous aider à amplifier votre message, vous devez mettre cela en oeuvre pour gagner des liens (backlinks), des mentions, du bouche-à-oreille sur le Web et à travers les médias sociaux de sorte que votre contenu puisse être vu par les crawlers de Google et par les êtres humains, par les personnes influentes.
    Si vous faites tout cela, vous serez très bien classé en 2018.
Stéphane Gauthier expert marketing digital

Passionné par les technologies et le marketing digital depuis plus de 15 ans Stéphane a une expérience passée en agence et au sein d'un grand compte. Dirigeant de l'agence Les DIGIVOREs il aide ses clients à définir leur stratégie digitale et les accompagne en mode coaching pour la mise en oeuvre de leurs actions marketing sur les canaux digitaux.

Stéphane Gauthier

CEO

Vous voulez définir votre stratégie digitale mais vous ne savez pas par où commencer ?
Contactez-nous pour un premier entretien gratuit pendant lequel nous pourrons vous conseiller sur votre projet en cours et vous donner quelques pistes pour le développement de votre stratégie digitale.

Summary
Checklist : Comment bien se positionner sur Google en 9 points ?
Article Name
Checklist : Comment bien se positionner sur Google en 9 points ?
Description
Rand Fishkin, un des co-fondateurs de Moz, à publié son Whiteboard friday de fin décembre, il explique quels sont les points importants pour un bon référencement sur Google en 2018.
Author
Publisher Name
Les DIGIVORES
Publisher Logo
Pas de commentaires

Merci de laisser un commentaire

Anti-Spam Quiz: